Mot de M. Alain TRIOLLE, préfet de l’Ardèche aux Sapeurs Pompiers Ardéchois

Mot de M. Alain TRIOLLE, préfet de l’Ardèche aux Sapeurs Pompiers Ardéchois

Le congrès départemental de l’Union départementale des sapeurs pompiers de l’Ardèche qui aura lieu cette année le 8 juillet 2017 sera l’occasion de rendre hommage à l’engagement et au dévouement des sapeurs-pompiers de l’Ardèche et de l’ensemble des personnels des services d’incendie et de secours.

Au cœur de la gestion des crises, l’activité opérationnelle des services d’incendie et de secours ne faiblit pas et, à chaque fois, c’est l’ensemble des compétences et des talents des sapeurs-pompiers qui sont mobilisés. Continuité, proximité, complémentarité, sont les maîtres mots de notre modèle de sécurité civile qui représente une force irremplaçable dans notre pays et particulièrement dans les territoires ruraux comme l’Ardèche.

Etre sapeur-pompier professionnel ou volontaire, c’est avant tout un engagement pour adapter les réponses opérationnelles à une menace protéiforme qui nécessite une évolution des méthodes d’intervention des services de secours. Dans l’imaginaire collectif, vous êtes les combattants du feu. Mais en réalité, vous êtes là dans toutes les situations de crise ou de catastrophes, accidents routiers et secours aux personnes. La menace d’attentat multi-sites est le plus grave défi auquel nous devons faire face et notamment les secours primo intervenants. Dans le cadre de la mise en œuvre du plan NOVI (nombreuses victimes) en cas de « tuerie de masse », l’exercice de protection civile du 10 mars dernier a encore montré sur le terrain l’implication et le professionnalisme sans faille des forces de sécurité civile aux côtés des forces de l’ordre pour porter secours le plus rapidement possible aux victimes.

La sécurité civile est l’affaire de tous. Volontariat, bénévolat, service volontaire, nombreuses sont les formes d’engagement citoyen qui ont existé ou existent en France. Développer le volontariat chez les sapeurs-pompiers en Ardèche est fondamental pour l’action et le maintien des centres de secours de proximité, incontournables dans la rapidité et l’efficacité des secours. Certains centres d’incendie et de secours rencontrent des difficultés pour recruter de nouveaux volontaires. Le service civique peut être un des leviers importants pour le développement et la valorisation du volontariat de sapeur-pompier. Il est encore sous utilisé par les SDIS de France. Pourtant les jeunes engagés dans ce cadre par les SDIS ont la possibilité d’être formés pour devenir sapeur-pompier volontaire. Cette activité, ils pourront ensuite la poursuivre au service de leurs concitoyens en parallèle de leur vie professionnelle et personnelle.

Sapeurs-pompiers de l’Ardèche, l’Etat et vos concitoyens savent pouvoir compter sur vous. Ils savent pouvoir s’appuyer sur votre dynamisme, votre expérience et, je le redis, votre engagement.

Sapeurs-pompiers de l’Ardèche, je vous assure du soutien de tous, à commencer par celui de l’Etat.

Soyez fiers de ce que vous êtes et de ce que vous accomplissez. Soyez fiers de ce que vous représentez.